HDF ENERGY ANNONCE L’ENTRÉE DE MERIDIAM DANS CEOG, LA PLUS GRANDE CENTRALE ÉLECTRIQUE AU MONDE STOCKANT LES ÉNERGIES RENOUVELABLES INTERMITTENTES.

13/09/2018
Développée par HDF Energy, CEOG fournira une électricité stable jour et nuit à plus de 10 000 foyers en Guyane grâce à son système de stockage massif d’énergie renouvelable basé sur l’hydrogène.

Le projet CEOG (Centrale Électrique de l’Ouest Guyanais) accueille dans son capital Meridiam, un investisseur de long terme dont le fonds Transition est dédié aux projets d’infrastructures liés à la transition énergétique. Cette opération accélère le développement du projet qui doit être mis en service en 2020 pour produire une électricité stable et non polluante au profit des habitants de l’ouest de la Guyane.

Meridiam, leader dans le développement, l’investissement et la gestion à long terme de projets d’infrastructures, gérant 6,2 milliards d’euros d’actifs, acquiert 60 % de CEOG aux côtés de HDF Energy, pour financer et développer ce projet. Meridiam renforce ainsi son portefeuille de projets dans les énergies renouvelables.

Inventeur du concept de centrales électriques Renewstable® , HDF Energy s’inscrit comme le premier producteur mondial d’électricité stable à partir d’énergies intermittentes, en associant un parc photovoltaïque de 55 MW avec le plus gros stockage d’énergie renouvelable au monde de 140 MWh à base d’hydrogène, couplé à un stockage d’appoint par batteries. Cette combinaison permet ainsi de produire, dans la durée, une électricité stable avec une énergie 100% propre. CEOG sera installée sur la commune de Mana.

Raccordée à la station EDF de Saint-Laurentdu-Maroni, elle produira quotidiennement, sur 20 ans, une puissance électrique fixe de 10 MW la journée jusqu’au soir et de 3 MW la nuit. La production électrique étant stable et garantie, le service rendu par CEOG sera équivalent aux centrales fonctionnant au diésel ou au gaz, mais sans pollution ni logistique d’approvisionnement en carburant ou combustible. Le prix de l’électricité de CEOG sera inférieur à l’actuel coût de production dans l’Ouest guyanais, et ce, sans subvention.

www.hdf-energy.com